Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le ROC ML et la JCML qu'es a quo?

autoc.png

LE ROCML A TENU SON PREMIER CONGRES         

Le ROCML a tenu son premier Congrès avec succès les 17 et 18 Avril 2010.

Ses travaux, préparés par un travail préalable prolongé, ont permis de réaliser un nouveau pas en avant important dans la construction de l’organisation communiste dont le but est de contribuer à la création du Parti Communiste de France Marxiste Léniniste.

La plus large unité s’est faite sur les documents politiques qui constituent la ligne générale du ROCML.

L’organisation s’est donnée des statuts qui constituent un passage du stade de rassemblement d’organisations à celui d’une organisation fondée sur l’application du centralisme démocratique.

La direction centrale a été élue à l’unanimité des congressistes.

Après ses deux jours de travaux menés avec rigueur, le Congrès s’est conclu dans l’enthousiasme de tous les délégués.

La création du ROCML et le succès de son premier Congrès sont les preuves concrètes qu’il est possible d’unifier les communistes sur la base du marxisme-léninisme même s’ils ont pu avoir et même s’ils ont encore quelques divergences secondaires.

Ce résultat montre que, dès lors que les intérêts du prolétariat sont placés au dessus des réflexes de groupe, une juste ligne dans le traitement des contradictions qui peuvent exister entre communistes permet de les résoudre ou d’avancer dans leur résolution.

La fondation et le renforcement du ROCML ne signifient pas pour autant que nous renoncions à poursuivre la perspective de l’unification des organisations et des communistes qui se réclament du marxisme léninisme dans une seule organisation, le Parti. Nous regrettons que le processus d’unification initié et mis en pratique par le CNU soit actuellement bloqué. Mais nous ne doutons pas que l’immense majorité des communistes marxistes-léninistes aspirent à l’unité et qu’ils trouveront le chemin pour la construire.

VIVE LE MARXISME LENINISME !

VIVE LA REVOLUTION SOCIALISTE !

COMBATTONS L’ESPRIT DE GROUPE !

EN AVANT DANS LA CONSTRUCTION DU PARTI COMMUNISTE DE FRANCE MARXISTE LENINISTE !

 

Le 18 Avril 2010

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 11:45

Cela fait 32 ans que Georges subit la répression de l’Etat français, enfermé dans cette froide prison de Lannemezan. Voila le sort que réserve l’impérialisme français aux militants qui osent s’attaquer aux puissances de ce monde et affirmer leur engagement politique.

Les dirigeants de l’impérialisme, les Valls, Hollande, Obama, Clinton, Netanyahou,… sont faibles. Ils ne connaissent que la vengeance et ne supportent pas ceux qui leur résistent. Georges a la trempe de ceux là, depuis 32 ans d'enfermement, il n'a jamais renié son engagement, et c’est pour cette raison que le ROCML lui apportera toujours son soutien indéfectible pour sa libération et contribuera, par ses moyens, à élargir au maximum la campagne pour faire connaître son combat et pour obtenir sa libération.

Soutenir Georges, c’est participer aux combats concrets du mouvement ouvrier, dans ses organisations de classe comme les syndicats. Tout le monde a pu s’en apercevoir, la répression de classe face aux travailleurs est montée d’un cran au printemps 2016. Utilisant les mesures de l’état d’urgence, le gouvernement s’est en réalité attaqué à la résistance des travailleurs. Il a lancé une offensive répressive en limitant la liberté de manifester, en lançant la suspicion envers les syndicalistes et militants politiques au service des travailleurs, en réprimant violemment les manifestations contre la loi El Khomri. Mais la répression syndicale ne s'arrete pas là : je pense aux camarades de Goodyear, dont la lutte pour la sauvegarde de leur emploi s'est soldée par de la peine de prison. Je pense aux syndicalistes d'AirFrance, de PSA Aulnay, et à tous les travailleurs qui luttent chaque jour pour préserver les miettes que les patrons daignent bien leur accorder.

Cette répression n'a rien d'anodin. Elle correspond à une nouvelle offensive du capital contre les droits des travailleurs pour que les grands monopoles capitalistes conservent leurs profits. Cette offensive du capital passe aussi par le développement des guerres de conquêtes et de la course folle aux armements pour s’approprier chaque jour un peu plus les ressources du monde et contrôler les marchés et débouchés commerciaux.

Désormais, à côté du mot d’ordre pour la libération de Georges Abdallah doit apparaître l’amnistie de tous les condamnés, militants communistes et syndicalistes, poursuivis lors du mouvement contre la loi El Khomri ou lors de tout autre mouvement de lutte. L’indemnisation des blessés du mouvement par les forces de polices.

La lutte est classe contre classe. Il faut renforcer notre camp, ne rien laisser passer.

Aussi camarades, soutenir Georges, c’est militer au quotidien contre le système qui l’emprisonne et qui empoisonne les peuples de ce monde : le capitalisme impérialiste.

C’est renforcer la lutte contre la guerre dans l’Etat français. Georges est un militant anti-impérialiste. Il est un exemple de courage de lutte en faveur des peuples opprimés. A nous aujourd’hui de relever son flambeau en combattant en France les menées guerrières et sanguinaires de l’impérialisme français. Dénonçons les bombardements de la coalition internationale en Syrie et en Irak, que ce soit à Alep comme à Mossoul.

Opposons nous à l’offensive guerrière et militariste du capital notamment auprès de la jeunesse de ce pays.

A l’esprit de caserne, opposons l’esprit de solidarité de classe et d’amitié avec les peuples. Cela passe aussi par la participation de chacun d’entre nous aux comités antiguerres ou aux initiatives qui naissent actuellement partout en France.

Encore une fois réaffirmons le, camarades, comme le dit Georges, « c’est ensemble que nous vaincrons ». L’éparpillement des révolutionnaires, des militants anticapitalistes, leur dispersion, ne sert que les intérêts de l’impérialisme et du capital. Il faut trouver les formes constructives qui permettent de renforcer le camp politique de la classe ouvrière.

Nous insistons, cette journée doit aussi être l’occasion aux militants révolutionnaires de tisser des liens, prendre contacts voire prendre rendez vous pour mener des combats communs à venir.

Plus que jamais le combat pour la Libération de Georges ABDALLAH est celui pour l’émancipation de l’Humanité des griffes du capital et de l’impérialisme !

 

Georges ABDALLAH doit être libéré ! A bas la répression impérialiste ! A bas les guerres de conquête !

 

Vive la lutte émancipatrice des peuples et vive la classe ouvrière du monde !

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans mélenchon Communiqué de presse pcf communisme fdg ROC ML
commenter cet article

commentaires