Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le ROC ML et la JCML qu'es a quo?

autoc.png

LE ROCML A TENU SON PREMIER CONGRES         

Le ROCML a tenu son premier Congrès avec succès les 17 et 18 Avril 2010.

Ses travaux, préparés par un travail préalable prolongé, ont permis de réaliser un nouveau pas en avant important dans la construction de l’organisation communiste dont le but est de contribuer à la création du Parti Communiste de France Marxiste Léniniste.

La plus large unité s’est faite sur les documents politiques qui constituent la ligne générale du ROCML.

L’organisation s’est donnée des statuts qui constituent un passage du stade de rassemblement d’organisations à celui d’une organisation fondée sur l’application du centralisme démocratique.

La direction centrale a été élue à l’unanimité des congressistes.

Après ses deux jours de travaux menés avec rigueur, le Congrès s’est conclu dans l’enthousiasme de tous les délégués.

La création du ROCML et le succès de son premier Congrès sont les preuves concrètes qu’il est possible d’unifier les communistes sur la base du marxisme-léninisme même s’ils ont pu avoir et même s’ils ont encore quelques divergences secondaires.

Ce résultat montre que, dès lors que les intérêts du prolétariat sont placés au dessus des réflexes de groupe, une juste ligne dans le traitement des contradictions qui peuvent exister entre communistes permet de les résoudre ou d’avancer dans leur résolution.

La fondation et le renforcement du ROCML ne signifient pas pour autant que nous renoncions à poursuivre la perspective de l’unification des organisations et des communistes qui se réclament du marxisme léninisme dans une seule organisation, le Parti. Nous regrettons que le processus d’unification initié et mis en pratique par le CNU soit actuellement bloqué. Mais nous ne doutons pas que l’immense majorité des communistes marxistes-léninistes aspirent à l’unité et qu’ils trouveront le chemin pour la construire.

VIVE LE MARXISME LENINISME !

VIVE LA REVOLUTION SOCIALISTE !

COMBATTONS L’ESPRIT DE GROUPE !

EN AVANT DANS LA CONSTRUCTION DU PARTI COMMUNISTE DE FRANCE MARXISTE LENINISTE !

 

Le 18 Avril 2010

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 18:19

 

Le jeudi 2 février 2017 un homme de 22 ans a été victime, sans aucune raison, d’une violence insoutenable de la part de quatre policiers. Ces derniers ont inséré une matraque dans le fessier du jeune homme, provoquant des blessures graves : une lésion du canal anal de dix centimètres de profondeur qui lui vaut, à ce stade, soixante jours d’interruption totale de travail. La scène a été filmé et ne laisse guère de doutes quant à la nature barbare de cet acte.

Cependant la machine de la désinformation est déjà en marche. Le parquet de Bobigny qui avait ouvert une information judiciaire le samedi 4 février pour « viol en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique » a requalifié le lendemain les faits, pour trois des policiers, en « violences volontaires en réunion avec arme par personnes dépositaires de l’autorité publique ». La justice bourgeoise accrédite déjà la thèse ridicule que le pantalon de la personne interpellée aurait glissé « tout seul » et que le policier n’avait pas l’intention de frapper à cet endroit !

Nous savons déjà comment cette histoire risque de se terminer. Comme dans l’affaire Adama Traoré la justice se contentera d’adresser un blâme ou de blanchir les auteurs des faits. L’impunité des forces de police dans ce genre d’affaire est à la fois révoltante et révélatrice de la nature de l’appareil sécuritaire : le rôle de toute police, en pays capitaliste, est fondamentalement de protéger, non pas les citoyens, mais l’ordre social bourgeois injuste et inégalitaire. Sa mission implique donc de museler la voix des opprimés et de leur faire sentir qu’il est vain de se révolter, y compris aux moyens d’exactions, de brimades quotidiennes (comme les contrôles « au faciès » qui empoisonnent la vie quotidienne de la jeunesse populaire), de meurtres ou de viols. Pour preuve l’utilisation par les policiers de tir à balles réelles lors des nuits suivantes à Aulnay pour disperser les « émeutiers ».

La « lune de miel » entre la police et le peuple, vendue par les médias, depuis les attentats de Charlie Hebdo s’était déjà émoussée avec la violence de la répression lors du mouvement El-Khomri. Les bavures policières récurrentes et l’absence de justice pour les victimes démontrent qu’il ne faut pas « embrasser un flic » mais dénoncer et combattre sans répit les violences policières qui sont l’expression de la domination de la bourgeoisie sur l’ensemble de la société.

Assez de l’impunité des forces de répression !

Solidarité totale à Théo et à toutes les victimes des violences policières !

Renforçons la lutte et l’organisation contre cet ordre bourgeois injuste et inégalitaire !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires