Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 14:57

 

Depuis environ trois semaines, une tentative mouvement étudiant tente de se développer sur le campus palois, à propos de la réforme du CAPES qui vise à une masterisation des diplômes, une sélection toujours plus accrûe qui vise à diminuer le nombre de professeurs. Ce décret vise en fait à créer une élite sans esprit critique, au service de la classe dominante (voila à quoi pourra bien servir le nouveau fichier de surveillance de l’opinion des profs !). Déjà que le relevait une historienne, Annie Lacroix Riz, la recherche scientifique est mêlée à l’entreprise et le débat scientifique absent ; maintenant il ne reste plus qu’à éliminer le semblant d’esprit critique qu’il restait et renforcer l’inégalité des chances entre les fils d’ouvriers et les fils de cadre… L’université ne sert en fait qu’à reproduire les classes existant déjà.

            Outre cela, les lycées se mobilisent contre toutes les lois de Darcos, ministre de l’éducation, contre les suppressions de postes.  A Pau, l’université tente de se mobiliser sans succès, les AG se succèdent ainsi que les manifestations mais au cours de la dernière manifestation, la mobilisation fut très faible. Par ailleurs, les lycées entrent en plein mouvement puisque des blocages de lycées, des manifestations lycéennes se font de plus en plus nombreuses dans Pau. Mais malheureusement, si les lycéens ne sont pas rejoints dans leurs luttes par les étudiants, les professeurs, tous les travailleurs en lutte, ils n’auront qu’à retourner dans la bergerie… Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est une convergence des luttes, et un mouvement fort qui puisse durer afin de faire craquer les gouvernants en place. C’est pourquoi la Jeunesse marxiste de Pau a aujourd’hui comme mot d’ordre la démission de Xavier Darcos ! Ceci permet la convergence des luttes de tous les domaines de l’enseignement. Faire sauter ce ministère, ça n’est pas que symbolique, ça serait à court terme faire sauter tous ses projets de loi. Et c’est aussi un pas en avant vers des revendications plus radicales. Bien entendu, en proposant la démission de Darcos, la J.M.P. ne s’attend pas à une révolution, mais seulement à une victoire à court terme des jeunes et des travailleurs de l’éducation, en faisant provisoirement reculer le gouvernement au service de la bourgeoisie.

            En effet, la J.M.P. prend part à tous les combats que mènent en première ligne les lycéens, la J.M.P. a été présente au côté des étudiants jeudi 20 novembre, les militants de la J.M.P. ont été présent avec les lycéens le 27 novembre. Le samedi 22 novembre, la J.M.P. a pris part active à la manifestation des postiers afin de sauvegarder leur condition de travail. Elle a pour tâche d’être présente, de lutter aux côtés de la classe laborieuse et de propager le socialisme scientifique, la révolution socialiste dans les masses.

            Mais que faire sans parti ? Sans une réelle organisation véritablement communiste en France ? Pas grand-chose. Quelle est la perspective à offrir aux travailleurs si il n’y a pas de parti ? On en revient toujours au même problème ! A nous de construire ce Parti !!!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau
commenter cet article

commentaires