Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 16:21







A tout ceux qui pense qu'il n'existe pas de prisonnier politique en france il suffit de savoir que dans les geoles francaises existe Georges, camarade du Proche-Orient qui par sa lutte pour la liberté des peuples comme le Liban ou la Palestine croupit depuis plus de 20 ans derriere les barreaux, à present à lannemezan, alors qu'à Pau le juge lui avait rendu sa liberté, les Etats unis ont refusé sa liberation avec la complicité de la France ! Vous les démocrates comme vous vous appelez, respectez vos lois! Papon et tous ces collabos, ces ordures a ont eu le droit à l'exception alors que les combattants pour la liberté subissent une repression feroce!


Voici la lettre que je lui ai faite parvenir :

Camarade,

Quelques mots d'un jeune francais, ouvrier et révolutionnaire marxiste, qui voit en toi l'image d'un resistant sans faille, meme au fond de ta cellule, ton poing reste serré et tes convictions reste fermes. Tu deviens pour moi alors plus qu'un exemple.

Mon age correspond aux nombres d'année que tu as passé dans les prisons francaises, cet état impérialiste, complice du massacre du peuple palestinien par les sionistes. Je vis pres de Pau là ou tu aurais dû retrouver ta liberté, mais les fascistes en ont decidé autrement. Beaucoup te voient comme un terroriste alors que toute ta vie tu as oeuvré pour la liberté et pour les peuples opprimés, tu n'as terrorisé que le grand capital, tu étais l'icone d'une lutte tu deviens l'icone de la resistance. Ton combat devient le mien et celui de tous les revolutionnaires de la jeunesse communiste marxiste leniniste de Mourenx (aujourd'hui J.M.P.) dont je fais partis s'associe a ton cris de rage et tous ensemble nous crions pour la libération de la Palestine et pour la libération immédiate de notre camarade, Georges Ibrahim Abdallah!

vive la révolution communiste!



31/12/08
Bruxelles: 10.000 manifestants pour Gaza


Les membres et sympathisants du Secours Rouge étaient présents à la manifestation de ce mercredi à Bruxelles pour réclamer la fin des bombardements sur Gaza. Les manifestants s'étaient rassemblés à partir de 14h sur la place de la Monnaie et ont rejoint vers 15h30 en fin de parcours la place des Martyrs en passant notamment par le boulevard de Berlaimont. Ils étaient 10.000. Quelques drapeaux israéliens brûlés sur la place de Martyrs. (http://www.secoursrouge.org/)




France: Des nouvelles de Georges Ibrahim Abdallah

Georges Abdallah a déposé son septième dossier de demande de libération conditionnelle le 6 février 2007 et depuis, de juridictions d'exception en nouvelles lois répressives, cette demande n'a toujours pas été examinée en appel.
Nous apprenons que la commission pluridisciplinaire devrait étudier le dossier de Georges Ibrahim Abdallah le 22 janvier 2009. Le rapport de cette commission est, depuis la loi infâme de février 2008 sur la rétention de sûreté, obligatoire pour que le Tribunal d’Application des Peines Anti-terroriste étudie la demande de libération de Georges Abdallah. Et la date d’examen en appel de cette demande de libération n’est toujours pas fixée par ce tribunal d’exception!
Deux ans se seront écoulés entre le dépôt de la demande de libération et son examen en appel. Plus d’un an entre la première date annoncée de la décision en appel et l’examen effectif de cette demande. C’est une durée exceptionnelle, en dehors de toute norme judiciaire, mais ce n’est pas étonnant car Georges Abdallah est un prisonnier politique, militant révolutionnaire, et le traitement de son dossier est uniquement politique.
Quelques dates montrent l’acharnement de l’État français, via sa justice, à l’encontre du prisonnier politique Georges Abdallah. Le 6 février 2007, Georges Abdallah, libérable depuis 1999, dépose une 7ième demande de libération conditionnelle. Plus de 5 mois après, l’examen de la demande est reporté pour «problème technique» une première fois au 4 septembre 2007, puis au 13 septembre. Le 13 septembre 2007 a lieu l’examen en première instance de la demande de libération, avec des déclarations islamophobes et anti-arabes de la part de la DST, porte parole en cette occasion des intérêts de l’impérialisme français, et de l’avocat de la partie civile états-unienne. Le 10 octobre 2007, la demande de libération de Georges est refusée. Georges Abdallah fait appel. Le 20 décembre 2007 a lieu l’examen en appel de la demande. La décision est annoncée pour le 31 janvier 2008. Ce jour dit il est annoncé qu’un nouvel examen de la demande aura lieu le 17 avril 2008. Le 17 avril, prétextant l’application de la nouvelle loi sur la rétention de sureté, alors que celle-ci a été promulguée après l’examen de la demande de Georges Abdallah, le juge décide de repousser la décision au 4 septembre 2008.
En mai 2008 nous le Comité pour la libération de Georges écrivait: «18 mois se seront écoulés entre la demande de conditionnelle et la décision. Et rien ne nous assure que cette décision sera rendue le 4 septembre, sauf la parole d’un juge qui vaut ce qu’elle vaut.» En septembre 2008 il indiquait: « L'examen de l'appel est reporté début janvier 2009, toujours selon la parole d'un juge "anti-terroriste".»
Aujourd’hui, le 23 décembre 2008, on ne pouvons que constater une fois encore que la parole d’un juge ne vaut que ce qu’elle vaut et que la libération de Georges Abdallah ne dépend que d’une décision politique.


Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau
commenter cet article

commentaires