Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 19:27


Pour un bref rappel des faits, l'État impérialiste sioniste, opère depuis une vingtaine de jours une barbarie sans nom en Palestine qui a causé la mort a plus de mille personnes.

            L'État d'Israël est un État impérialiste soutenu par l'impérialisme US ainsi que de la plupart des impérialismes européens. Il est l'allié inévitable pour la main mise sur les sources de matières premières de la région, une base armée incontournable pour les offensives de conquêtes sur les pays arabes avoisinants... Autrement dit, l'État sioniste est très puissant et de par sa position tous les médias occidentaux se rangent de son côté afin d'en défendre les intérêts.

Dans cet article nous allons parler de l'exportation de ce conflit dans l'hexagone et qu'elle doit être la tactique des communistes au sein de cette contestation.

 

  1. Que se passe-t-il en France ?

            Depuis le début de l'agression impérialiste, il y a en France et de manière régulière, des manifestations pro-palestinienne. Comme pour toutes les manifestations en France le cortège est dirigé par les mêmes partis et syndicats réformistes ainsi que par de multitudes d'associations pacifistes petites-bourgeoises. Les mots d'ordre de toutes ces organisations font l'unanimité, c'est à dire une dénonciation vulgaire de la guerre.

            Autrement dit aucune critique politique, ni anti-impérialiste, personne n'ose même prononcer le mot  «Sionisme ». On en reste à la revendication minimum. Pourtant, et c'est l'élément le plus intéressant dans ces cortèges, c'est que tous les jeunes et moins jeunes des quartiers populaires prennent part a la contestation, pour la plupart ce sont des masses qui d'ordinaire ne manifestent pas. Ce sont des jeunes qui veulent en découdre avec les autorités, car la question palestinienne les touche particulièrement. Ces « nouveaux arrivants » bouleversent totalement l'habituelle manifestation. Effectivement, les organisations traditionnelles, n'ont aucune emprise sur ces jeunes, mieux encore la plupart de la jeunesse des « cités » rejette en bloc les partis révisionnistes et les associations petites-bourgeoises. Les traîtres qui ordinairement se retrouvent avec d'adorables petits moutons prennent peur lorsqu'ils ont en face d'eux toute une troupe de prolétaires qui ne veulent pas rentrer dans la bergerie. On voit un peu partout les organisations s'allier avec les forces de l'ordre pour éviter tout débordement qui « décrédibileseraient » le mouvement.

 

  1. Quel est l'intérêt de ces mouvements ?

      Ces mouvements existent dans toutes les grandes et moyennes villes de France. On y rencontre donc, toute cette population qui d'ordinaire ne répond pas aux appelles des manifs classiques, mais qui pour la cause palestinienne se sentent touchés. Ce sont pour la plupart des travailleurs vivants dans les grandes cités urbaines. Chaque communiste doit prendre conscience qu'il est de son devoir de militant d'y prendre part afin d'y mener une agitation anti-impérialiste. Étant donné qu'aucune organisation ne mène cette propagande, l'impact est grand et beaucoup de personnes finissent par s'intéresser à nous.

            Comme toutes les associations balancent des mots d'ordre classiques et revendique le minimum, c'est à dire halte a la guerre, comme si la guerre avait commencée le mois dernier. Autrement dit, on se retrouve être les seuls à revendiquer la lutte armée du peuple palestinien face à l'état sioniste, les seuls à revendiquer la destruction du sionisme, les seuls à mener une propagande anti-impérialiste. C'est à ce moment que les jeunes ainsi qu'une bonne partie des manifestants s'intéressent à nous.

 

3.      Sur l'expérience de ce mouvement à Pau


           
Notre JCML s'y est investi à 100 %, présent dans tous les mouvements, dans le collectif, dans les réunions...

Nous avons déployé 3 revendications principales :

- S'attaquer à l'État francais car l'impérialisme français est lié avec l'impérialisme sioniste.

- S'attaquer à tous les symboles du sionisme en France tels que les consulats, les ambassades...

- Soutenir par tous les moyens la résistance héroïque du peuple palestinien.

Notre banderole affichait : « EN AVANT POUR L'INTIFIDA ! POUR DÉTRUIRE LE FASCISME

SIONISTE ! »

            Critiqués par toutes les organisations du politique au syndicat en passant par toutes les associations, personne n'acceptait une banderole aussi scandaleuse. Après toutes les attaques, nous avons décidé de ne pas plier et de continuer la propagande, pas de compromis avec les traîtres ! Notre politique a payé car beaucoup de personnes nous ont pris en sympathie. Sur médiatisation de notre jeunesse qui voulait savoir : mais qui semait tant le trouble (interviewé par les journaux régionaux et par les télés locales) ? Cette politique n'est pas nouvelle, les véritables communistes sont détestés à travers tous les mouvements, ont-ils si peur d'être démasqués ? Pourtant dans un tel conflit nous ne pouvons nous permettre de dénoncer qu'à demi-mot alors que le bilan dépasse largement les mille martyrs ! Avec l'aide de l'organisation alliée Anaram Au Patac, nous tentons de radicaliser le mouvement, tous les jeunes veulent en découdre avec les autorités, il ne manque que l'étincelle pour mettre le feu aux poudres.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau
commenter cet article

commentaires