Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 12:33



Travail effectué dans le cadre de l’anniversaire d’un an de la Jeunesse marxiste de Pau où a été organisé un débat sur les élections et notamment les élections européennes. L’article qui suit est la déclaration qui a été faite au début du débat par la JCML-Pau.

 

Le Parlement Européen, organe obsolète de la démocratie capitaliste

 

Le parlement européen a été créé en 1979 et siège actuellement à Strasbourg. Il est composé de 785 députés européens dont 78 français. C’est le seul organe de l’Union Européenne à être élu au suffrage universel direct mais dans les faits, il ne possède que peu de pouvoir puisque dans le domaine législatif, le Conseil de l’Europe (organe où se réunissent les ministres spécifiques de chaque pays) a un rôle supérieur à lui.

Le parlement apparaît donc comme une institution superflue et inutile aux yeux des citoyens des pays d’Europe. En théorie le Parlement européen représente l’intérêt des citoyens de l’Europe mais dans la réalité, cela n’est pas vrai, la plupart des pays membres ont des intérêts divergents. Chaque pays a son économie propre, sa sphère d’intérêts, et le bien être de chaque pays dépend de la concurrence avec ses voisins européens. Par exemple, pendant la crise, on assiste à un retour en avant des Etats-nations sur l’illusion d’une Europe unis face au cataclysme économique et social…Pourtant non, des pays d’Europe comme l’Allemagne dans les déclarations de sa chancelière montre que le pays ayant été le plus touché en Europe pendant la crise de 1929 souhaite régler seul ses affaires. Certains pays membres sont plus liés aux Etats-Unis, d’autres plus à la France, l’Allemagne ce qui peut parfois amener à des tensions (pendant la guerre en Irak)

En fait, en dernier recours, les décisions reviennent à la bourgeoisie et elles servent toujours ses intérêts. Et cela est encore plus observable avec la crise économique : tous les plans effectués par des organes élus de tous les citoyens vont dans l’intérêt d’une minorité : les capitalistes pour qui les hommes politiques sont prêts à tout donner lorsqu’ils sont menacés de faillite, ou qu’ils font du chantage pour obtenir des coûts de production moins élevés.

Les parlements en général sont par nature le justificatif des démocraties du capital. Mais dans les faits, dans la réalité objective, le Parlement, et plus encore le parlement européen n’a aucune fonction véritable. Voila quelques exemples qui illustreront bien nos affirmations : la moitié des lois du parlement français (c'est-à-dire de l’Assemblée Nationale) restent aux oubliettes, ne sont pas appliquées…Voila de quoi justifier un salaire de 7000 euros sur le dos des travailleurs… Et il en est de même pour le parlement européen, c’est même encore pire ! Qu’est ce qui empêche les pays européens de ne pas appliquer les lois votées par le parlement et les autres organes de l’UE ? Par exemple la France ne respecte pas certaines lois européennes, notamment sur l’environnement… Le pacte de stabilité et de croissance est lui non plus, pas respecté par beaucoup d’Etats qui pourtant ne reçoivent aucunes sanctions…C’est le cas de la France, l’Allemagne, le Portugal…etc. Voila qui montre que le Parlement européen, seul organe élu des travailleurs ne possède aucun pouvoir.

Puis sur son pouvoir de décision, soit ses choix sont consultatifs (c’est le cas sur les aspects et choix fondamentaux, sur la politique extérieure et de sécurité), soit ses choix, comme nous l’avons vu, sont très vite balayés. Voila de quoi justifier encore une fois, un salaire de 7000 euros, avec tous les frais que cela engendre, comme les frais de mandat, le remboursement des voyages, les frais de bouche, de logement…etc. plus tous les attachés parlementaires dont le contrôle n’est pas rigoureux…En Italie par exemple, le salaire du député européen est de 11 000 euros. Tous ces frais sont à la charge des travailleurs par le biais des impôts et pourtant, ils ne retirent aucun bénéfice de cet organe. Au contraire le parlement européen va à l’encontre des intérêts de ceux qui vendent leur force de travail. Que peut faire concrètement le parlement européen face à la fermeture d’une usine ? Peut il s’opposer à ce qu’une usine d’un pays membre délocalise sa production pour un pays membre où la main d’œuvre y serait moins chères ? (Par exemple dans les pays membres de l’Est où les coûts de production sont moins chers !) Le parlement européen aura-t-il le pouvoir d’empêcher la fermeture d’un site comme Célanèse ?

Les parlementaires ne peuvent rien faire face à de tels sinistres économiques, de même qu’ils ne peuvent empêcher l’augmentation des prix de premières nécessités…

 

Le parlement européen est vraiment une institution obsolète, parasitaire, tout cela sur le dos des travailleurs.

Sur la politique extérieure de l’Union Européenne, des voix s’élèvent pour affirmer que le parlement européen peut par exemple influer sur le conflit israélo-palestinien…Mais il est tout de même bon de savoir que sur la politique extérieure et de sécurité, le parlement n’a aucun pouvoir puisque c’est le conseil de l’Europe qui est chargé de prendre des décisions dans ce domaine. Il n’est que consultatif et alors on peut très bien se passer de son avis sur le conflit israélo palestinien. Ce n’est donc pas parce que nous aurons une majorité de pro palestinien au Parlement européen que nous pourrons réellement influer sur le conflit.

A quoi sert ce parlement si les décisions qu’il prend dans les domaines les plus importants ne sont que consultatives ?

La nature de l’Union Européenne

L’U.E. est née en pratique à la fin de la 2nde Guerre Mondiale (1957 : traité de Rome). Son objectif était de créer une entente économique entre divers pays d’une même région. Son objectif était et reste encore aujourd’hui purement économique. C’est une entente entre pays capitalistes qui a été créée pour contrer la montée de l’Urss (l’UE étant une institution anticommuniste !! La proposition européenne, qui a par ailleurs échoué, d’interdire le marteau et la faucille au même titre que la croix gammée, le montre clairement !) Mais aussi pour pouvoir concurrencer les Etats-Unis… Mais au sein même de l’Union Européenne, il existe de grandes divergences d’intérêts entre Etats ce qui empêche le fonctionnement de l’institution européenne et donc de son parlement.

Des pays comme l’Angleterre, la Pologne, sont plutôt liés à l’impérialisme états uniens ; tandis que la vieille europe (France, Allemagne) peuvent avoir des intérêts divergents de ces pays, et cela peut aboutir à des tensions, et à faire de l’U.E., une institution qui ne plus prendre de position (toujours pour le cas de la guerre en Irak).

 

Et que dire encore du baratin droit de l’hommiste et partisan de la paix de l’Union Européenne ? Le parlement est censé garantir la paix dans le monde, doit participer au respect des droits de l’homme, mais qu’en est il dans les faits ?

L’Union Européenne n’a jamais empêché les barbaries que ses Etats membres ont commis…Le parlement européen a laissé la France soutenir le génocide rwandais, le parlement européen a laissé commettre les massacres au Kosovo, les pays de l’Union Européenne dont la France ont participé aux différentes guerres du Golfe (1ère et 2nde), le parlement européen n’a pas empêché la guerre en Afghanistan…En attendant, c’est censé être un organe de paix. Que fait le parlement européen face à la détention de nombreux prisonniers politiques (militants syndicalistes, politiques !), face à la torture que pratique l’Etat espagnol sur les prisonniers basques ?

A moins que ceux-ci considérés comme terroristes par l’UE ne soient pas des êtres humains ??!

 

Outre le fait que l’UE ne respecte ni la paix, ni les droits de l’homme, elle ne défend que les intérêts d’une minorité : les capitalistes ! L’UE réaffirme la libre entreprise et défend la propriété privée des moyens de production. La Banque Centrale Européenne finance les industries, les banques, qu’elles soient ou non en faillite… Mais que fait elle lorsque ce sont des ouvriers, des salariés qui se retrouvent sur le pavé ?

Prenons un exemple concret : la papeterie des gaves à Orthez qui appartenait avant sa fermeture au groupe espagnol Saica. Ce groupe a reçu plus de 380 millions de subvention de la Banque Européenne d’Investissement et pourtant quand la papeterie a fermé, aucune aide n’a émané de l’UE, ou de son parlement alors que Saica faisait des profits et a profité de ces subventions pour moderniser ses sites en Espagne et fermer celui d’Orthez. L’UE a pourtant été saisi. Le député européen Alain Lipietz (groupe des verts européens) s’est rendu à Orthez, des courriers ont été envoyé au président de la commission européenne José Manuel Barroso mais pourtant l’UE n’a eu aucun pouvoir et n’est jamais venue en aide aux travailleurs. Pourtant, subventionner la classe des assistés et parasitaires capitalistes ne lui pose aucun problème, au contraire l’UE est à leur service même si ce ne sont pas eux qui produisent l’abondance ! l’UE ne sert en aucun cas les intérêts de ceux qui produisent, au contraire, c’est leur ennemis !!

 

 

Luttons contre les semeurs d’illusions !

Malgré tout cela, les partis de gauche et d’extrême gauche continuent de semer des illusions chez les travailleurs (PG, PCF, NPA, Gauche alternative…) !! Tous ces partis veulent réformer l’UE pour une Europe des travailleurs, démocratique et solidaire sans se rendre compte que cela est impossible ! L’Europe est une association économique (qu’elle se soit dotée d’institution est tout à fait secondaire à l’économie), son objectif est la création d’un espace de libre circulation de marchandise, de libre échange entre les divers Etats membres, elle vise à « une concurrence libre et non faussée », afin de favoriser la classe capitaliste en Europe et à faire bloc à l’échelle mondiale aux Etats-Unis et à la montée de la Chine…L’UE est née dans le cadre de l’économie capitaliste, née d’intérêts bourgeois, jamais elle ne servira à combler les besoins des masses laborieuses comme à l’échelle mondiale le Fond Monétaire International (FMI) ou l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ne servent que les intérêts des grandes puissances capitalistes (c'est-à-dire impérialistes).

Les partis de la gauche radicale avancent qu’ils peuvent transformer « l’Europe libérale » en « Europe sociale » par la voie de la réforme…La plupart d’entre eux proposent la création d’un nouveau traité pour l’Europe des travailleurs mais comment cela sera-t-il possible sachant que toutes les décisions importantes (les choix politiques fondamentaux) reviennent à des institutions qui ne sont même pas démocratiques du point de vue de la démocratie capitaliste ? Comment parviendrons t’il à imposer un traité qui ne convienne pas à ceux qui contrôlent le pouvoir, la propriété et qui sont qui dirigent toutes les instances de l’Europe…C’est semer des illusions dans les masses ; les tromper (même si certains ont de la bonne volonté dans leurs illusions) ! Comment pourraient t’ils faire triompher un traité qui remette en cause l’UE capitaliste, le capital de chaque pays (sachant que l’UE est par nature capitaliste) ? C’est impossible, une utopie ! Jamais les politiques n’accepteront cela, jamais les banquiers, industriels de tout pays n’accepteront cela ! Et quand bien même ce traité serait imposé, il ne serait jamais respecté ! Ce sont les lois qui accompagnent l’économie et non pas l’économie qui s’adapte aux lois spécifique de chaque pays (et là ce sont les lois capitalistes qui prévalent). Prenons un exemple concret pour illustrer cela, les Etats-Unis sont le pays où il y a le plus de lois contre les trusts et pourtant, les Etats-Unis sont le pays des Trusts.

Dans notre pays, l’égalité est proclamée en théorie, mais dans la pratique, tout le monde voit bien que certains naissent sur des lits de billets verts et d’autres sur des lits de paille…

 

Ceci pour dire que l’UE est une institution de la bourgeoisie et en tant que communiste, nous devons lutter contre elle, et plutôt que prétendre la réformer dans nos rêves, détruisons là !

 

 

 

A quoi appellent les jeunes communistes marxistes léninistes de Pau ?

Nous appelons au boycott des élections européennes qui se tiendront en juin 2009 puisque le Parlement européen va à l’encontre de l’intérêt des travailleurs. Et il ne pourra jamais en satisfaire les intérêts même avec la plus belle des volontés. Le pouvoir comme nous avons pu le constater n’est pas entre les mains des parlements. Nous ne rejetons pas la participation à des élections, mais en l’absence de véritable parti communiste, du fait que le voile de l’inutilité de ces élections européennes est déjà tombé, (vu l’abstention de 58% lors des européennes de 2004, les travailleurs ont compris que leurs intérêts n’étaient pas défendu à l’UE) nous appelons à boycotter ces élections inutiles !

Face à ce parlementarisme pourri, notre jeunesse oppose un parlementarisme agissant !

Voici nos principes :

1.La révocabilité des élus. L’élu est choisi par les travailleurs sur un mandat, et il doit leur rendre des comptes. Si jamais il ne respectée pas son mandat, il peut être soumis, à tout moment, à la révocation. Cela pour empêcher la corruption ou le non respect des engagements pris.

2.Que les élus soient des travailleurs ! Comment un parlementaire qui gagne 7000 euros par mois peut comprendre et défendre les intérêts des travailleurs ? Il faut que les élus soient issues des travailleurs et pas dont ne sait où, imposés par les partis de la bourgeoisie…

3.Abolir la séparation entre l’exécutif et le législatif

4.Elargir le pouvoir aux travailleurs, à tous les échelons.

Sans ces principes, les démocrates se plaindront toujours de l’abstention dans les élections.

L’UE a tout de même un intérêt pour nous. Le parlement européen ouvre les yeux aux travailleurs sur l’incapacité que peut avoir cette armée de professionnels politiques au service du patronat, complètement coupés des travailleurs ! Jamais ils ne répondront aux intérêts des classes dominées et travailleuses…

Il appartient aux communistes de mener la lutte pour montrer l’obsolescence du parlement européen, ainsi que des autres parlements nationaux, de montrer que ces parlements ne sont qu’au service du capital et qu’il faut les combattre comme ce qu’ils sont : des valets de la bourgeoisie !

 

Pour les élections européennes, notre mot d’ordre est clair : Boycott ! Pas de voix pour le capital et les semeurs d’illusions !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Travail historique et théorique
commenter cet article

commentaires