Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 13:39
Des pions en uniforme pour les lycéens de St Romain en Gal
 
Devant le lycée de St Romain en Gal, les lycéens ont affaire à des pions en uniforme. La préfecture du Rhône a autorisé par arrêté les gendarmes à fouiller les lycéens se trouvant devant le lycée tous les matins jusqu'à midi et demi. Les gendarmes, prenant à cœur leur mission, viennent également encadrer la sortie du lycée entre midi et deux.
Cette décision de la préfecture fait suite à une augmentation constante de la pression de la gendarmerie sur les lycéens depuis plusieurs années. Chiens qui viennent renifler les sacs des lycéens, perquisitions, convocations massives à la gendarmerie pour des faits mineurs ou inexistants. Les gendarmes profitent de la méconnaissance des lycéens de leurs droits.
On se souvient également qu'à l'intérieur du lycée, l'administration de St Rom s'est servie de prétextes d'infractions de droit commun (avoir fumé une cigarette) pour expulser du lycée l'un des leaders du mouvement lycéen l'année dernière. Elle tient également des discours mensongers sur les pratiques de nombreux groupes de lycéens. Le mépris et la haine de classe de l'administration est la source de tous les fantasmes chez elle.
 
Les gendarmes d'Ampuis veulent gonfler facilement leurs chiffres. Mais la politique menée par la préfecture, la gendarmerie et l'administration va bien au delà de ça. Ils cherchent à empêcher les lycéens d'entretenir une sociabilité, d'avoir une vie collective en dehors des cours. Déjeuner en face de gendarmes et avoir peur de se faire fouiller dès qu'on sort du lycée limite la liberté des lycéens à se réunir.
Or, l'action collective des lycéens de St Rom est tout à fait capable d'engendrer de puissants mouvements : l'année dernière, le lycée a été bloqué pendant tout le mouvement de la réforme des retraites et un bon millier de lycéen ont manifesté.
Des mouvements lycéens dispersés et sporadiques se sont déclenchés récemment dans le Rhône. La préfecture a retenu la leçon de l'année précédente et a tout de suite fait encadrer les lycées par un fort dispositif policier. La présence de la gendarmerie à St Rom est vécue comme une provocation qui a déjà amené à une arrestation.
Le renforcement de la pression policière dans les lycées vise à étouffer toute contestation, en s'attaquant à la source des mouvements lycéens : les liens sociaux puissants qui unissent les lycéens. Administration et gendarmerie roulent pour un Etat qui n'est pas au service de l'intérêt de la jeunesse populaire, mais de la bourgeoisie.
La JCML 69 est disposée à aider les lycéens face à la gendarmerie et l'administration de leur lycée.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Communiqué de presse
commenter cet article

commentaires