Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 19:05

syndicalisme.jpg

ARRESTATION DE DEUX ETUDIANTES COMORIENNES SANS PAPIERS !!!

 

LA JCML DE PAU APPELLE À LA SOLIDARITE !!!

 

Ce lundi matin, alors qu’elles allaient à leur cours de géographie sur l’UPPA, deux étudiantes comoriennes sans papiers se sont faites arrêtés par la Police aux frontières. Elles sont actuellement détenues à Paris sans qu’on en sache plus pour le moment. Ce n’est pas la première fois que le préfet des Pyrénées Atlantiques utilise ces méthodes pour s’en prendre aux sans papiers. Cela n’est pas sans rappelé le cas de Fahd expulsé durant les examens l’année dernière.

La JCML de Pau exprime son entière et sincère solidarité avec les étudiantes sans papiers arrêtées ainsi qu’à leurs proches. Nous, jeunes communistes, encourageons les étudiants, travailleurs à soutenir la lutte des sans papiers, face aux rafles, aux expulsions ; à s’associer aux rassemblements, aux mouvements en leur faveur avec comme mot d’ordre la régularisation de tous les sans papiers ! Alors que les travailleurs, les étudiants sans papiers sont parqués, expulsés, doivent se cacher pour éviter les contrôles de la police, le patron d’Arcelor Mittal lui, a le droit de séjour illimité en France malgré qu’il licencie des milliers de travailleurs ! La question des sans papiers n’est pas simplement une question de « droit de l’homme », c’est avant tout d’une question de la lutte de classes, même si la bourgeoisie essaie de diviser les travailleurs sur des critères racistes ou sexistes alors que la classe ouvrière doit être unie face au capital! Il faut rappeller que les travailleurs immigrés dépensent quotidiennement leur force de travail pour le patronat et sont jeter après utilisation comme des « klinex » dans des pays qu'ils ne connaissent pas.

L’Etat utilise la violence contre les sans papiers. Les étudiantes arrêtées n’avaient fait de mal à personne, elles allaient paisiblement à l’université pour étudier. Il ne s’agit pas ici d’une exception, c’est le quotidien de ce que la bourgeoisie appelle les « français d’en bas » : comme avec les sans papiers, l’Etat utilise la violence pour protéger et imposer les diktats du capital : Il laisse se faire licencier des milliers d’ouvriers, il réprime les ouvriers s’ils osent lever le petit doigt, il réprime les mouvements lycéens et étudiants…etc.

 

Face à un Etat qui défend ceux qui ne travaillent pas (les capitalistes) et qui utilise tout un appareil répressif contre ceux qui produisent, français ou immigrés, les prolétaires doivent s’unir, résister, rester solidaire entre eux et combattre la violence de l’Etat français !

 

LIBERTE ET SOLIDARITE POUR LES DEUX SANS PAPIERS ARRETEES !!

REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS !!

 

JEUNESSE COMMUNISTE MARXISTE LENINISTE

 

200901260037_zoom.jpg    


Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Articles
commenter cet article

commentaires