Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 17:21

COMMUNIQUE DU ROCML SUR LA SITUATION INTERNATIONALE

ET LES PREPARATIFS DE GUERRE CONTRE LA SYRIE

 

 

Les vieilles puissances impérialistes euro-atlantiques connaissent un déclin économique historique et traversent une crise sans précédent. Elles sont en outre confrontées à l’essor de nouveaux impérialismes qu’elles ont contribué à créer et à développer. La puissance financière et industrielle de ces pays dits émergents est telle qu’ils sont aujourd’hui en capacité de rivaliser avec les pays impérialistes occidentaux  pour un repartage du monde.  Les évènements de ces dernières années, au Moyen-Orient et en Afrique notamment, sont l’expression de cette lutte acharnée inter impérialiste.

 

Voyant leur hégémonie mise en danger mais encore supérieurs militairement, les pays impérialistes occidentaux recourent quand ils le peuvent à la guerre pour assurer leur pillage et leur domination là où elle est contestée.  Domination contestée par les peuples ou bien par des dirigeants bourgeois locaux sensibles aux offres « pacifiques » des nouveaux impérialistes émergents.

 

S’appuyant sur de légitimes mouvements populaires ou en suscitant des insurrections par divers procédés éprouvés de la subversion, ils interviennent militairement. Ils le font au nom des droits humains et de la démocratie, pour installer par la guerre civile ou l’agression extérieure de nouvelles dictatures sous leur contrôle.

 

L’Afghanistan, l’Irak, la Côte d’Ivoire, la Libye ont subi directement des agressions armées extérieures des pays impérialistes car l’opposition interne n’était pas suffisamment sous leur contrôle.

Ailleurs, en présence d’un authentique mouvement populaire prolongé contre des dictatures pro-occidentales, comme en Tunisie et en Egypte, les pays impérialistes occidentaux ont manœuvré politiquement. Ils ont dévoyé et étouffé la révolte pour imposer « démocratiquement » de nouveaux gouvernements à leur solde.

 

Après la Libye, la géostratégie impérialiste euro-atlantique associée aux buts colonialistes de l’Etat sioniste d’Israël se porte aujourd’hui sur l’Iran et la Syrie. Ces pays sont les deux derniers obstacles à leur contrôle du Proche et Moyen Orient. L’agenda impérialiste vise d’abord à soumettre la Syrie avant de s’en prendre à l’Iran.

 

En Syrie, selon les informations sérieuses dont nous disposons, le pouvoir baasiste de Bachar el Assad a été confronté ces dernières années à un réel mouvement populaire revendicatif. Ce mouvement s’opposait à certaines réformes économiques réactionnaires et exprimait des revendications sociales et démocratiques. Conscient des manœuvres de récupération, ce mouvement a toujours affirmé son orientation anti-impérialiste.

 

Dans cette configuration, les impérialistes occidentaux ont alors impulsé sur des bases ethniques et religieuses une rébellion armée. Ils l’ont organisée, financée, entraînée et alimentée en matériel militaire, agissant à partir de pays voisins comme la Turquie et le Liban ou de régions du territoire syrien sous influence islamiste.

Pilonnant l’opinion internationale avec leurs médias, les pays impérialistes mettent tout en œuvre pour arriver, comme en Libye, à renverser le régime de Bachar el Assad qui est une entrave à leur domination du Moyen Orient. Une intervention militaire ouverte est possible.

 

Naturellement, le ROCML condamne les objectifs et les actes des impérialistes euro-atlantiques contre la Syrie et son peuple.

 

Le ROCML soutient le mouvement ouvrier et populaire syrien. Mouvement qui lutte pour ses revendications sociales et politiques. Mouvement qui s’oppose aux manœuvres réactionnaires intérieures et appelle le peuple syrien à se mobiliser et à s’unir contre l’agression impérialiste qui se prépare contre son pays.

 

Les communistes et les anti-impérialistes de France doivent s’opposer à la politique de l’Etat français menée par Sarkozy et  soutenue par la gauche et la gauche de la gauche. Politique destinée à préparer  l’opinion à une nouvelle intervention militaire contre un pays qui refuse de se plier aux diktats de l’impérialisme euro-atlantique et sioniste.

 

Le ROCML s’associera à toute initiative unitaire pour s’opposer aux préparatifs de guerre de l’impérialisme français contre la Syrie.

 

 

 

Le ROCML, le 28 février 2012

Entre d’une part l’ancien camp impérialiste euro-atlantique et nippon lui-même divisé, et les nouveaux impérialismes dits pays émergents que sont la Chine, la Russie, le Brésil et l’Inde (BRIC).

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Communiqué de presse
commenter cet article

commentaires

jcml 64 06/03/2012 09:19

peut renverser El ASSAD pardon *

jcml pau 06/03/2012 09:17

Est-il dit quelque part que nous soutenons l'attitude chinoise et russe, ce bloc est concurrent avec celui des Etats-Unis et de la France. Nous ne soutenons ni l'un ni l'autre, ce sont deux blocs
impérialistes et colonialistes qui luttent entre eux pour se partager le monde.

Il est dit que nous soutenons le mouvement populaire contre Bachar el Assad, qui est un défenseur de la bourgeoisie syrienne, il a du sang sur les mains. Mais nous condamnons toute tentative
d'attaque de la France sur la Syrie comme nous avions condamné l'attaque sur la Libye qui a servi à l'industrie pétrolière et au BTP.

Seul le mouvement populaire syrien peut renverser Kadhafi, ce ne sont pas des milices islamistes financés à grandes pompes par les occidentaux, qui amèneront la libération du pays.

Le mouvement populaire et ouvrier syrien doit se débarrasser du dictateur intérieur mais aussi des oppresseurs extérieurs qui sentent le pétrole et une zone importante à conquérir.

Peut on quand même croire, qu'au moment où l'état français ne donne plus de sous pour l'éducation de sa propre jeunesse, qu'il est en plein plan de rigueur, qu'il agit en Libye ou en Syrie
simplement pour les droits de l'homme. Allons allons, pas un seul Etat ne se ruinerait à l'extérieur s'il n'était pas certain d'y trouver des contreparties !

Beuste 05/03/2012 10:31

oui c'est vrai il vaut mieux laisser le peuple Syrien se faire massacrer par son régime... Merci les gentils russes et chinois de s'opposer à l'intervention