Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 09:11

 

COMMUNIQUE SUR LA SITUATION
EN COTE D’IVOIRE

 

L’Afrique renferme de gigantesques richesses minérales et végétales. Et pourtant, malgré l’indépendance politique conquise dans la seconde moitié du XXème siècle les peuples de ce continent subissent la misère, la famine, la dictature et les guerres.

La décolonisation et l’indépendance n’ont en effet été que formelles. Les anciennes puissances coloniales ont continué à dominer et à exploiter les pays d’Afrique en installant au pouvoir par tous les moyens (assassinats de leaders patriotes, coups d’état, guerres interethniques, interventions armées directes sous prétexte d’accord de défense…) des agents dévoués à leurs intérêts, et au service des nouvelles bourgeoisie compradores autochtones.

Riche, l’Afrique est naturellement convoitée par les puissances impérialistes qui, selon les conjonctures, s’allient ou rivalisent, en sous main ou ouvertement, en poussant au pouvoir tel ou tel représentant de la bourgeoisie compradore selon son degré de soumission aux intérêts de leur propre impérialisme.

L’impérialisme français a longtemps régné sans partage sur son ancien empire colonial africain. Il doit faire face aujourd’hui à la concurrence d’autres impérialismes dans le cadre de la grande reconfiguration du système impérialisme mondial provoqué par la crise générale du capitalisme et l’apparition de nouveaux impérialismes appelés pudiquement « pays émergents ».

La situation en Côte d’Ivoire est le résultat du développement des contradictions interimpérialistes.

Il y a 10 ans, l’impérialisme français a placé Laurent Gbagbo au pouvoir comme meilleur garant des intérêts des monopoles français. L’impérialisme étasunien s’opposait aux intérêts français en soutenant Ouattara.

Pourquoi aujourd’hui Sarkozy a-t-il lâché Gbagbo et rejoint les USA et l’ensemble du camp impérialiste occidental pour placer Ouattara à la tête du pouvoir néocolonial en Côte d’Ivoire ?

Tout simplement parce qu’en bourgeois compradore intéressé, Gbagbo s’est montré de plus en plus sensible au chant des sirènes impérialistes émergentes (la Chine en particulier) et à leurs conditions plus avantageuses pour la bourgeoisie autochtone que celles des vieux impérialistes en difficulté financière.

L’avenir proche est inquiétant pour le peuple de Côte d’Ivoire mais aussi pour les autres peuples d’Afrique car c’est tout le continent qui est devenu l’enjeu des rivalités interimpérialistes qui agissent politiquement par marionnettes interposées et par tous les moyens y compris la guerre.

Les communistes marxistes-léninistes de France n’ont pas de leçon à donner aux communistes, aux anti-impérialistes, aux démocrates, aux patriotes et aux peuples africains pour tracer leur voie de l’indépendance véritable et des transformations politiques, économiques et sociales répondant à leurs aspirations.

Mais leur avis est que leur émancipation ne passe pas par le soutien d’un impérialisme contre un autre ni par le soutien d’un de leurs valets contre un autre.

En tant qu’organisation communiste dans un pays impérialiste nous sommes pour le retrait immédiat des troupes françaises de Côte d’Ivoire et de tous les territoires africains.

Nous dénonçons les institutions internationales (ONU, UE) qui soutiennent Ouattara, comme agent des intérêts impérialistes occidentaux, qui jettent de l’huile sur le feu pour faire éclater une guerre inter-ethnique et qui s’apprêtent à lancer une intervention militaire sanglante directe ou sous-traitée par quelques pays africains serviles (CEDEAO), pour imposer leur favori.

L’émancipation du peuple de Côte d’Ivoire, comme celle de tous les peuples et nations d’Afrique dépend d’abord de sa capacité à se libérer totalement des tentacules de la pieuvre impérialiste.

Les communistes de France fidèles à l’internationalisme prolétarien apportent leur soutien indéfectible à ce combat.

Ils adressent leur salut et leur soutien aux communistes ivoiriens qui luttent dans des conditions complexes et difficiles.

 

Pour une Afrique libre, prospère et débarrassée des guerres,

Dehors l’impérialisme !

Dehors toutes les armées étrangères !

 

 

Le Rassemblement Organisé des Communistes marxistes-Léninistes (France)

Le 6 janvier 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Communiqué de presse
commenter cet article

commentaires