Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 10:01

440x290 retraite-aux-flambeaux-des-etudiants-559052-800 

 

Aujourd'hui, mardi 19 octobre, s'est déroulée sur la ville de Pau la démonstration extraordinaire, dans sa plus belle forme, de la lutte de classe. Dans un premier temps les militants JCML et ROC-ml de Pau ont défilés dans le cortège des jeunes étudiants qui avaient bloqués la fac de Pau la veille. Apres avoir rejoint le cortège de l'intersyndicale (25 000 personnes soit 3 000 de plus que la semaine précédente), nous nous rangeons dans un premier temps dans le cortège jeune constitué des étudiants et lycéens. Chants révolutionnaires, agitation politique et propagande ont été la base de notre action dans le cortège jeune. Mais très vite nous avons rejoins les travailleurs de la CGT Bâtiment et de CGT Total de Lacq qui avaient comme nous le savions, prévu de s'attaquer au MEDEF.

 

Les deux cortèges de travailleurs se détache du cortège pour rejoindre les bureaux du MEDEF, a peu près 150 personnes dont environ 125 ouvriers. Jets de peintures, explosions, chants, les ouvriers ont exprimés leur colère et les murs du MEDEF s'en souviendront comme les deux CRS présents, qui se sont trouvés bien seuls... surtout après quelques projectiles de peintures. Les ouvriers ont ensuite rejoint le cortège de l'intersyndicale. Les camarades du ROC-ml ont continué la discussion avec l'un des dirigeants de l'action qui s'est révélé être un dirigeant ouvrier exceptionnel. Apres le repas, ou les échanges ont été très instructifs sur les luttes syndicales du bassin industriel de Lacq, le camarade ouvrier a prit la parole à l'assemblée générale des étudiants. Le discours a était accueilli par des vagues d'applaudissements et de larmes.

 

        Effectivement le compte rendu par l'ouvrier sur la situation des travailleurs et leurs conditions de travail, les difficultés du quotidien mais aussi ses luttes ont beaucoup ému et touché les quelques  1000 étudiants présents. Le rapport de classe était posé, la tache de mettre en place la solidarité entre les travailleurs et les étudiants a fait un premier pas. D'autant plus que 10 min avant la prise de parole de l'ouvrier, un camarade du ROC-ml/JCML a fait une démonstration par un discours enflammé de la nécessité aux classes laborieuses et a leurs enfants présents dans la faculté de lutter ensemble pour les intérêts des prolétaires et non des profiteurs du système en répondant clairement a tous ceux qui tentèrent fébrilement de contester le mouvement à la tribune de l'assemblée générale des étudiants. Notre camarade a finit par mettre sur la table le rapport de classe et la solidarité ouvriers/étudiants. Il était rare durant le discours de ne pas entendre les applaudissements de l'ensemble de l'assemblée. Ovation générale de la quasi totalité des étudiants (n'oublions pas les enfants de la bourgeoisie) lorsque notre camarade a conclu son discours. Nous avons ensuite voté le blocage de la faculté de Pau. Nous avons raccompagné notre camarade ouvrier et chaleureusement remercié et félicité. Dès demain lui et ses camarades de leurs usines du complexe pétrochimique de Lacq (des milliers d'ouvriers sur tout le complexe chimique) votent pour le blocage de l'usine Total de Lacq, avec en plus des modalités d'action radical. Le ROC-ml de Pau sera parti prenante dans cette grève, car aujourd'hui la classe ouvrière a reprit ce qu'elle avait perdu depuis longtemps : sa parole. Les grèves sur le Béarn, n'ont jamais réussi a étrangler autant le patronat. Aujourd'hui c'est la grande majorité des ouvriers qui se révolte. Débordant les réformistes et les traitres, les ouvriers indépendamment prennent les décisions de leur luttes, de leurs revendications. Ils nous prouvent aujourd'hui qu'ils savent penser, agir, et décider pour eux mêmes! Ils ont décidés de bloquer la production ainsi que le transport de marchandises sur le complexe. Quand les ouvriers, unis, se mettent en branlent, c'est toute l'économie qui est paralysée et c'est tout un système qui est acculé. La classe ouvrière nous prouve sa capacité à pouvoir diriger, elle est la seule a savoir produire, a faire marcher les transports, malgré les préjugés qui la fait passer pour des couches ignorantes, inutiles, en voie de disparition mais elle fait comprendre aujourd'hui sa puissance et prend conscience de sa propre force. Elle comprend a travers la lutte de classes que la bourgeoisie est finalement inutile... et que seul le prolétariat en tant que classe peut conduire l'humanité à son émancipation et son épanouissement car aujourd'hui c'est dans  la "solidarité de tous les ouvriers" comme il était chanté devant le MEDEF ce matin du 19 octobre que la classe ouvrière béarnaise a retrouvé sa combativité dans la lutte de classes, a retrouvé son unité dans le combat, a retrouvé sa conscience dans la confrontation des intérêts et dans la solidarité des travailleurs avec la jeunesse populaire! 

 

440x290_place-de-verdun-manifestation-manif-insyndicale-pou.jpg

 

440x290_etudiants-payage-gratuit-de-l-autoroute-558836-800.jpg


VIVE NOTRE LUTTE DE CLASSES POUR NOS INTERETS!

CONTRE LA MISERE ET LA DICTATURE DES CAPITALISTES:

REVOLUTION ET SOCIALISME!

 

440x290_1298674-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Articles
commenter cet article

commentaires