Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 15:43

Le ROC ML se joint à ce communiqué.

 

 

 

PAS D’INTERVENTION MILITAIRE ETRANGERE :

NI DE LA CEDEAO, NI DE L’ONU, NI DE LA FRANCE !

TROUPES ETRANGERES HORS DE LA CÔTE D’IVOIRE !

UNITE ET SOLUTION NATIONALE IVOIRIENNE SOUVERAINE,

DEMOCRATIQUE ET PACIFIQUE DE LA CRISE POST-ELECTORALE ! 

 

Après les menaces à peine voilées de Sarkozy et Obama au nom de la dite « communauté internationale » qui se résume en fait à la France, l’Angleterre, l’Allemagne et les Etats-Unis, voilà l’envoi en forme d’ultimatum des chefs d’état du Cap-Vert, du Bénin et de la Sierra Léone en Côte d’Ivoire.


Comme si c’était convenu dans un partage des rôles, les puissances occidentales poussent la CEDEAO à prendre la relève en décidant le 24 décembre 2010 d’une intervention armée en Côte-d’Ivoire pour déloger GBAGBO du pouvoir si ce dernier ne cédait pas aux injonctions que doit lui porter une ultime mission de ces trois présidents au nom de la CEDEAO.

Ainsi, les puissances occidentales qui ne peuvent intervenir directement s’arrangent dans les coulisses pour pousser leurs hommes au pouvoir en Afrique à aller commettre les forfaits qu’ils n’osent pas assumer publiquement.


Les USA, l’UE, le FMI, la Banque Mondiale, la Cour Pénale Internationale, les mêmes qui ont pactisé et financé la junte militaire qui a renversé le président légal et légitime Zélaya du Honduras utilisent des fantoches Africains serviles pour tuer et imposer au peuple Ivoirien une guerre criminelle.


Les mêmes puissances et institutions financières impérialistes ont menti au monde entier sur les « armes de destruction massive et la complicité avec Al Quaïda » pour agresser, renverser, occuper l’Irak et assassiner son Chef d’Etat.


C’est pourquoi, les organisations signataires réaffirment que les solutions à la crise post-électorale que traverse la société ivoirienne viendront avant tout du peuple Ivoirien lui-même.


C’est pourquoi nous dénonçons toute intervention armée étrangère en Côte d’Ivoire et exigeons le départ de toutes les forces étrangères présentes sur le territoire Ivoirien, qu’elles soient officielles (ONU-CI, Licorne, 41ème BIMA) ou officieuses (mercenaires).


Vive la souveraineté du peuple ivoirien ! Vive la solidarité panafricaine et internationaliste !

Fait le 27/12/10

 

Signataires : Ferñent/Mouvement des Travailleurs Panafricains-Sénégal (F/M.T.P-S), Yoonu Askan Wi Sénégal, RTA-Sénégal, Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire, Parti Communiste du Bénin, Actus/Prpe Tchad, PCTogo, PCTunisie, Voie Démocratique Maroc, Pads Algérie, UPCameroun, Sanfin Mali, PCCongo, Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF).

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Communiqué de presse
commenter cet article

commentaires

Lolo 10/01/2011 19:13


Pour rebondir sur ce que vous dites, tout le monde sait depuis longtemps que de nombreux pays occidentaux (notamment la France) ont des intérêts en Côte d'Ivoire. Mais croyez-vous honnêtement que
c'est possible que le peuple ivoirien règle ses problèmes tout seul sachant que pour l'instant ils sont focalisés sur un seul problème: qui doit diriger le pays? Et s'ils arrivent à régler ce
problème seuls (chose sur laquelle j'ai de gros doutes), les investisseurs occidentaux n'auront pas disparu pour autant de la Cote d'Ivoire. Quelles seront alors les solutions pour ce pays à ce
moment là?
Donc, au final, ils sont pris dans un cercle vicieux où les perspectives d'évolution a court et moyen terme sont bien sombres...


Beuste Paul 08/01/2011 22:08


oui c'est sur que le fait que Saddam Hussein ait été condamné à mort est une mauvaise chose... Un homme responsable d'un génocide.. Je ne dis pas que je cautionne l'envahissement ni l'ingérence des
Etats Unis en Irak, mais on ne peut pas regretter la condamnation à mort de Saddam.
De plus c'est bien de laisser le peuple ivoirien décider tout seul, mais si les institutions officielles comme l'ONU-CI doivent partir pour laisser une dictature ou une guerre civile je ne suis pas
sûr que le peuple ivoirien soit des plus rassurés...


La Jeunesse Marxiste de Pau 09/01/2011 12:25



Paul, 


Le peuple ivoirien n'a pas besoin d'institutions officielle comme l'ONU pour décider de son avenir. La France a t'elle eu une seule fois besoin d'institutions internationales pour imposer sa
souveraineté? Non aucunément ! Même au moment où elle avait des chances de partir en guerre civile. Je dirais même qu'en 45, la présence de troupes étrangères a pu modérer l'action souveraine de
la France, notamment dans l'épuration de collaborateurs qui ont pu rester au pouvoir.


La France est présente en Côte d'Ivoire, elle a des bases militaires, vestige du colonialisme passé, qu'on pourrait d'ailleurs dire présent. La France a soutenu Gbagbo pendant des années et
qu'importe ses crimes.


Et du jour au lendemain, ils se mettent à soutenir un camp opposé, comme si on pouvait croire que c'était par amour de la démocratie... La  France a des intérêts économiques en Côte
d'Ivoire, comme dans toute l'Afrique. Bolloré au Sénégal, Bouygues un peu partout, Total et tant d'autres grands patrons imposent la dictature économique des bourgeois européens aux pays
africains. Gbagbo, Wattara, deux noms qui veulent gouverner leurs pays à la solde d'intérêts étrangers.


Aujourd'hui,  la solution pour une Côte d'Ivoire démocratique, devrait se faire sans ces institutions officielles qui sont à la solde des pays dominant. La solution n'est autre que la prise
du pouvoir politique et économique par le pouvoir ivoirien. Le pouvoir économique est aujourd'hui dans les mains de puissances étrangères, le pouvoir politique dans les mains d'hommes financé par
ses puissances ou qui composent avec sans toucher à cette domination. Si l'ONU et les puissances étrangères arrêtent de s'immiscer dans les problèmes ivoiriens, le peuple ivoirien sera capable
tout seul de prendre ses décisions. La dictature et la guerre civile: c'est déjà ce qu'il s'y passe.


 


Et pour que les puissances impérialistes et étrangères arrêtent, il faut que ce soit le peuple ivoirien qui les balaie !