Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 11:47

DISCOURS DU ROCML POUR L’ENTREE DANS LA TRENTIEME ANNEE DE DETENTION DE GEORGES ABDALLAH A LA PRISON DE LANNEMEZAN

 

            Encore une fois, la nature répressive de l’impérialisme français qui emprisonne les combattants de la justice nous oblige à manifester devant les murs de la prison de Lannemezan.

            Encore un triste anniversaire que nous venons dénoncer ici tous ensemble camarades.

            Afin d’éviter d’avoir une nouvelle fois à se rassembler ici pour dénoncer l’acharnement judiciaire de la justice impérialiste qui s’abat sur notre camarade Georges Abdallah, il faudra amplifier la mobilisation solidaire de nous tous. N’attendons pas un geste d’humanité ou de bonté de la justice française ou de celle des Etats-Unis ou d’Israël. Ce jour n’arrivera pas. Sa libération dépend de l’ampleur de notre mobilisation.

            Alors que les responsables politiques des pays impérialistes comme la France, les Etats-Unis, Israël, assassinent, massacrent, pillent et exterminent des peuples entiers sans jamais avoir à répondre de leurs barbaries, il faudrait que nous les masses populaires exploitées par cette même oligarchie capitaliste, trouvions normal, même justifiés, qu’un camarade qui s’est battu pour un nouveau monde débarrassé de l’exploitation de l’homme par l’homme et des guerres impérialistes restent enfermé toute une vie derrière des murs.

            Il faudrait accepter les privations, les répressions, les injustices, les massacres et les pillages pendant qu’eux se gavent sur notre travail, sur nos vies. Mais nous militants révolutionnaires, anti-impérialistes, avons dit : non. Et nous nous battrons tant que nous respirons, classe contre classe contre toutes formes d’oppression et d’exploitation du capitalisme. Et se battre aujourd’hui et les jours suivants pour la libération de notre camarade Georges Abdallah, c’est se battre contre le capital et ses laquais, c’est démontrer le caractère barbare de l’impérialisme, c’est partager le combat révolutionnaire du camarade Georges pour un monde délivré des guerres et des famines.

            Combattons pour la libération de notre camarade classe contre classe.


            Pour la victoire du communisme.

 

DSCF0024

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans ROC ML
commenter cet article

commentaires