Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 21:40

 

56603_12675863_460x306.jpg

 

Cela fait deux mois que l’usine Capdevielle à Hagetmau ne produit plus, cela fait deux mois que les 420 ouvriers qui n’avaient pas encore été licencié par les différentes vagues de plans sociaux sont dans le flou.

Le 2 juin se tenait pour les ouvriers de Capdevielle une réunion avec leur avocat, maître Santi, spécialisé dans le droit du travail et les conflits collectifs, qui veut les « défendre » face à leur ancien employeur. Comme beaucoup d’avocats dans ce domaine, les licenciements sont pour lui synonymes de rentrée d’argent colossal. En 2009, à Orthez, avec la fermeture du transporteur Girard Iberica, il aurait touché jusqu’à 9000 euros par licenciés, ce que le concerné dément. 

Pour le cas d’Hagetmau, il a informé les salariés que chaque dossier déposé par ses soins coûterait 575 euros HT d'honoraires fixes, plus 12 % d'honoraires de résultat, à prélever sur les indemnités accordées par la justice, bien sûr seulement en cas de décision favorable. Imaginez donc la somme puisqu’il s’agit de 500 ouvriers.

Seulement, avant la réunion entre avocat et ouvriers du 22 juin, un ouvrier ayant eu la « mauvaise intention » d’envoyer un mail dénonçant les pratiques de l’avocat à ses camarades de travail est actuellement attaqué par maître Santi pour « diffamation ». Le mail d’après le journal Sud Ouest jugerait les frais d’avocat excessifs et les résultats pas toujours positifs.

La cellule paloise du Rassemblement Organisé des Communistes (marxistes léninistes) affirme son entière solidarité avec les ouvriers licenciés, et dénonce ces pratiques d’exploitation et de misère menées par l’avocat censé défendre les ouvriers.

Les travailleurs de Capdevielle ont produit durant des années pour les profits de leurs dirigeants…Ceux-ci se sont nourris des subventions publiques et du travail de leurs ouvriers. 

Aujourd’hui, ceux qui ont produit la richesse de Capdevielle et de la ville d’Hagetmau se retrouvent au chômage, leurs familles sont jetées dans la précarité et la misère. Ces ouvriers subissent la violence patronale et celle de l’Etat qui ne peut rien faire. 

Et voila que cela ne suffit pas, il n’y en avait pas assez pour eux ! C’est au tour de l’avocat « censé » défendre les ouvriers qui en plus de profiter de leur malheur porte plainte contre ceux qui osent lever le petit doigt. 

Les ouvriers d’Hagetmau ont toujours travaillé, les patrons les ont volé, maintenant, ils les mettent à la rue. Et en fin de compte, après les patrons et l’Etat, c’est au tour des avocats de leur voler la seule chose qui leur reste : la Dignité.


La cellule paloise du ROC-ml et de la JCML condamne ses pratiques et demande aux organisations politiques et syndicales (aux UL, aux délégués syndicaux, CE) de prendre position, de dénoncer par voix de presse cet état de fait. 

Encore une fois, la lutte contre les licenciements démontre que les ouvriers ne peuvent compter que sur eux-mêmes et leur rapport de force, qu’ils ne peuvent pas se fier ni à au patron, ni à l’Etat et encore moins à ce que l’on nomme Justice mais qui n’est qu’en fait que de la justice bourgeoise.


Pour la lutte des ouvriers de Capdevielle !!!

Honte aux bandits qui volent la classe ouvrière !!!

Solidarité avec les travailleurs licenciés !!! 



La cellule du ROC-ml de Pau et la Cellule JCML Pau.

 

Logo_rocml.png

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Articles
commenter cet article

commentaires

JCML de Pau 21/06/2010 18:10


Nous aimerions exprimer plus notre solidarité, et nous aimerions aussi avoir la possibilité d'avoir plus d'infos sur la situation a capdevieille et aussi sur tout le bassin d'emploi d'hagetmau.
Pourrais t-on rencontrer des ouvriers de l'usine?


Véro ex Capdevielle 21/06/2010 14:22


MERCI,
Merci de nous soutenir et d'exprimer le réalité de notre détresse !