Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autoc.png

 

 

La JCML est l'organisation de jeunesse du ROC-ML

 

Pour nous contacter: jeunessemarxistepau@hotmail.fr

 

Musica



 

 

Vidéos

ROCML

RETROUVEZ NOUS SUR LE SITE OFFICIEL

DE NOTRE ORGANISATION :

 

LE SITE DU ROC ML : http://rocml.org/

 

 

 

 

 

 

Tags

25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 12:55

440x290_1091227.jpg

 

Hier, mardi 22 juin 2010, Nicolas Sarkozy, président de la république française était à Bordes pour inaugurer la nouvelle usine Turbomeca, financé par ailleurs en grande pompe par le conseil régional, au frais du contribuable, comme toujours.

Outre l’habituelle escorte présidentielle, montrant la peur du peuple qu’éprouve nos élites et notre président en tête, outre le fait que la CFDT et FO n’aient même pas appelé au rassemblement et au débrayage dans l’usine, ce que nous voulons pointer du doigt, c’est la résignation des ouvriers et tous ceux qui étaient au rassemblement et avec à leur tête les syndicats.

 

Hier c’était le président de la république qui était là, c’était le représentant de la bourgeoisie française, un grand représentant impérialiste qui était présent ; où étaient la rage et la haine des travailleurs contre celui qui représente l’augmentation de la durée de travail, l’impuissance de l’Etat face aux licenciements, la violence sociale envers les travailleurs et les cadeaux pour le patronat !! Le silence régnait et aucune tentative n’a été faite pour amorcer un quelconque rapport de force.

 

Non, hier les travailleurs présents au rassemblement ont plutôt montré leur résignation face à ceux qui nous dominent. Ils ont montré que pour eux, il n’y avait pas d’alternative à la défaite. « Nous n’avons pas l’ambition de torpiller l’inauguration » exprimait Michel Larquier, secrétaire de l’UD CGT dans le journal SUD OUEST. Les syndicalistes acceptent la défaite (temporaire) du mouvement ouvrier : « peut être que si nous n’exprimons pas notre colère, le patronat arrêtera de tout nous voler » pensent ils tout bas…

 

Mais nous, la nouvelle génération de militants révolutionnaires, nous n’accepterons jamais cet état de fait, nous n’accepterons pas de plier face à la tempête de la bourgeoisie, nous dénonçons ce défaitisme et nous prônons le rassemblement des forces qui veulent vraiment créer un rapport de force contre le gouvernement et le patronat. Les syndicalistes de Turbomeca n’ont montré hier que leur envie de collaboration de classe avec les patrons et l’Etat. Sarkozy l’a d’ailleurs bien exprimé : « Pouvoir discuter avec les syndicats, c’est exceptionnel. On réussira si on dialogue ensemble ». « On réussira » seulement à priver de leurs droits les travailleurs, à casser leurs acquis, hérités de haute lutte, à mettre les travailleurs toujours plus bas que terre.

 

La lutte pour la vie, la lutte pour la fin de l’exploitation des ouvriers n’est pas perdue. Le ROC ml et la Jeunesse communiste marxiste léniniste lutteront de toutes leurs forces pour remplir cet objectif !!!

 

Nous appelons tous les travailleurs, qu’ils soient syndiqués ou non mais qui en ont marre de la résignation des leaders réformistes à nous contacter et à venir nous faire part de leurs initiatives afin de construire un rapport de force qui aillent dans le sens de la classe ouvrière !!

 

Seulement, classe contre classe, les travailleurs vaincront !!

 

La cellule ROC ml de Pau et la Cellule JCML de Pau.

Logo rocml                                                                                   logo officiel JCML

Partager cet article

Repost 0
Published by La Jeunesse Marxiste de Pau - dans Articles
commenter cet article

commentaires